News for the ‘Macrosillons’ Category

Infos Macrosillons 2011

macrosillons pannetier Infos Macrosillons 2011

2011

- Art’s Birthday, Internal Network, 17 janvier, avec Pierre Granoux (web)
- Lage Egal, printemps 2011, Berlin

2010

- Galerie Pannetier, Nîmes, 28 avril au 16 mai
- MRAC de Sérignan, 19 juin au 3 juillet, dans le cadre de l’expo Casanavo for ever, Ecce homo ludens
- Galerie Pannetier, Nîmes, 22 octobre au 21 novembre, dans le cadre de l’expo DHS
- La Vraie de vrai histoire du souffflle, Nîmes, Galerie Pannetier, 10 décembre, performance Pascal Deleuze

Parutions

- Phono Photo, coll n°8, novembre 2010
- Revue d’Ici Là n°6, décembre 2010
- Revue Droit de Cités : trois entretiens (sept à dec 2010) + présentation dans le cadre de la performance Pascal Deleuze

Diffusion

- webSYNradio : du 17 au 24 juin (playlist circumnavigation), en podcast permanent (playlist P.Pannetier)

100001133855331.727.2047286225 Infos Macrosillons 2011

Posted: février 28th, 2011
Categories: Actus, Macrosillons
Tags:
Comments: No Comments.

Rue de l’Aqueduc : une contribution pour la Revue d’Ici Là n°6

couv Rue de lAqueduc : une contribution pour la Revue dIci Là n°6

A l’invitation  de Pierre Ménard (merci pour çà!) et sur une phrase de Claude Royet Journoud :
« L’immobilité de celui qui écrit met le monde en mouvement. « 
Contribution sous forme d’une image circonstanciée intitulée « Rue de l’Aqueduc » à découvrir p178 de la revue.

A écouter également dans le même numéro une pièce sonore de Macrosillons :  « elle ne connaît que le soubassement d’une terreur liquide et noire », d’après une lecture de Claude Royet-Journoud.

Une présentation très complète de la revue ici et pour se la procurer, rendez vous sur le site Publie.net.

Phono Photo – Collection n°8 : Décembre 2010

Le banc de Michel Titin-Schnaider embarqué par websynradio a trouvé à se  poser
dans Phono Photo / Collection n°8 : Décembre 2010
http://phono-photo.tracelab.com/

logo 2009 Phono Photo   Collection n°8 : Décembre 2010

Mettre en relation deux écritures : celle par la lumière et celle par l’onde acoustique.

Le son ne commente pas l’image et n’en est pas non plus la part audible. Pourtant, cette inter- relation oblige à une reconstruction, une reconsidération, une dérive du regard et de l’écoute.

Ingrédients

Une photographie : dans toute l’extensivité possible du terme.
Une phonographie : prise de son, montage, mixage, synthèse …

Un titre : parfois
Une ou plusieurs signatures

L’interactif à minima :
cliquer sur la photographie fait entendre la phonographie.

Direction du projet et réalisation
Project directed by

Guillaume Loizillon

Connecting two writings : one with the light and one with the acoustic wave.
Sound doesn’t comment the picture and is not either its audible side. However, the connection between the two elements requires a rebuilding, a drift of the sight and listening.


Components

A photography : in all the possible extension of the word
A phonography : sound recording, editing, mixing, synthesis…

A title : sometimes
One or more signatures

Minimal interactivity :
clicking on the photography makes ear the phonography

Posted: novembre 30th, 2010
Categories: Actus, Macrosillons, webSYNradio
Tags: , ,
Comments: No Comments.

Révélations et circulations de Michel Cadière (entretien)

Dans le cadre des Rendez-Vous Droit de Cités : entretien Michel Cadière & Dominique Balaÿ, novembre 2010.

Artiste singulier et inclassable, Michel Cadière a réalisé une série de dessins pour servir de « livret » à la performance La vraie de vrai histoire du souffflle (Pascal Deleuze + Macrosillons). Après avoir assisté à l’une des répétitions, il évoque sur fond de l’amitié qui le lie à Pascal Deleuze, son « double astral », ce que représente cette collaboration par rapport à sa pratique artistique.

cadiere deleuze macrosillons4 Révélations et circulations de Michel Cadière (entretien)

Posted: novembre 13th, 2010
Categories: Actus, Macrosillons
Tags:
Comments: No Comments.

Expo DHS + Macrosillons, Galerie From point to point

Collectif artistique, interdisciplinaire et trans-générationnel.
Composé d’artistes, de scénographes et de  danseurs/performers. DHS intervient dans l’espace public. Il se préoccupe de mesurer l’altérité urbaine, tente d’y entrevoir d’autres scénarios et poésies possibles, à se rassembler et à se dissembler. Le temps confirme l’intérêt d’être ensemble. C’est un espace de recherche, de projets à voix haute, il est aussi l’énergie et la mise en œuvre de plusieurs réalisations au sein de la cité.
macrosillonspannetier Expo DHS + Macrosillons, Galerie From point to point

macrosillons dhs Expo DHS + Macrosillons, Galerie From point to point

Pour l’exposition, From Point to Point s’est invité à participer à l’espace de recherche du collectif DHS. La galerie a mis en place un dispositif de travail qui pratique une incertaine intimité sonore et visuelle interférent à l’action : 2007 Cosy 2012.
Pour la réalisation, l’espace a travaillé avec Macrosillons (Balaÿ, Rump, le Guezennec) qui versera une unité sonore sur la désobéissance civile, sur le mensonge, sur la rectitude, ponctué de chants militaires… La play-liste sera transmise sur WebSynRadio via Droit de Cités à l’ouverture de l’exposition le 22-10/2010.

Vernissage le 22 octobre, 18h à 22h
FROM POINT TO POINT
Éditions Galerie Libraire
2 + 2 Place de la Calade
30000 NÎMES FRANCE

Posted: octobre 21st, 2010
Categories: Actus, Macrosillons, webSYNradio
Tags: , , ,
Comments: No Comments.

« On a du son », entretien avec Philippe Pannetier

A lire sur le site de la revue Droit de Cités, l’entretien avec Philippe Pannetier qui revient sur ses motivations poour être partenaire de la performance Vraie de vrai histoire du souffflle, Pascal Deleuze + Macrosillons.

http://droitdecites.org/2010/10/16/un-rendez-vous-droit-de-cites-avec-philippe-pannetier/

websynradio deleuze rump pannetier On a du son, entretien avec Philippe Pannetier

Pascal Deleuze, Laurent Rump, Macrosillons, Philippe Pannetier

Vraie de vrai histoire du souffflle
3 décembre 2010, 19H30
Galerie From Point To Point,
2 + 2 Place de la Calade (place du théâtre)
30000 – Nîmes – France

PHILIPPE PANNETIER + MACROSILLONS en podcast sur webSYNradio

à l’occasion de l’exposition DHS / galerie From point to point
22 octobre –> 21 novembre 2010
FROM POINT TO POINT
2 + 2 Plade de la Calade (place du théâtre)
30000 – Nîmes – France
Vernissage le 22 octobre de 17h à 21h30

pannetier macrosillons dhs600 PHILIPPE PANNETIER + MACROSILLONS en podcast sur webSYNradio

DHS (Dehorsérie), collectif d’artistes GAY + SARTHOU + SAYET + SAYTOUR + TOLLETER + TORNE.
Soutenu par les sonorités de MACROSILLONS.
Pour l’événement, la playliste composée par Philippe Pannetier pour MACROSILLONS sera relayée  sur webSynRadio.

part1 PHILIPPE PANNETIER + MACROSILLONS en podcast sur webSYNradio

part2 PHILIPPE PANNETIER + MACROSILLONS en podcast sur webSYNradio

Posted: octobre 11th, 2010
Categories: Actus, Macrosillons, webSYNradio
Tags: , , , ,
Comments: No Comments.

La vraie de vrai histoire du souffflle : Pascal Deleuze + Macrosillons

(in english below)

Pascal DELEUZE + MACROSILLONS
La vraie de vrai histoire du souffflle
Performance musicale – 49’

En partenariat avec la revue de création Droit de Cités.
Droit de Cités
DroitDeCites.org
La galerie From Point to Point
Frompointtopoint.com
et la radio de création webSYNradio
websynradio.fr

600 cadiere deleuze macrosillons def La vraie de vrai histoire du souffflle : Pascal Deleuze + Macrosillons

illustration du livret Michel Cadière

La vraie de vrai histoire du souffflle est née en 2010 de la rencontre de Pascal DELEUZE et de la sculpture sonore MACROSILLONS.

Pascal DELEUZE est performer et musicien depuis plus de vingt ans. Sa pratique libre de la musique et de la scène l’a amené à se produire en France et à l’étranger dans des contextes très différents : salles de concert, galerie d’art contemporain, mais aussi hôpitaux, milieu carcéral, association de solidarité et d’entraide… En solo ou accompagné, avec des personnalités de renommée mondiale (comme le guitariste Jim O’Rourke, ex Sonic Youth ou la comédienne israélienne Ronit Elkabetz) ou dans des situations plus intimes, sans plan de communication particulier.

MACROSILLONS est une sculpture sonore. Conçue par D.Balaÿ, J.Le Guezennec et L.Rump. MACROSILLONS a vocation à être présenté dans des galeries, des musées et tout autre lieu d’échange et de culture lors d’événements où sa présence sonore est chaque fois réinvestie (en créant des bande son inédites, en variant les conditions de diffusion, les configurations d’exposition, les modes de collaboration, etc).
Un premier dialogue entre Pascal DELEUZE et MACROSILLONS a donné lieu à une performance à la Galerie Philippe Pannetier intitulée The Ghost in the machine (mai 2010).
Aujourd’hui La vraie de vrai histoire du souffflle propose une forme d’intervention plus étendue (en durée) qui repose à la fois sur la performance et une improvisation musicale savamment composée : sept parties de sept minutes pour autant de chapitres d’une histoire vraie du souffle. La couleur de l’ensemble est électro-acoustique, sans être élitiste, et la scénographie privilégie une mise en oeuvre minimale sans être aride.
De la tension qui se crée entre le performer et la machine, selon les mots de Pascal Deleuze, « quelque chose devrait arriver…quelque chose d’autre… ». Comme une promesse que le performer se fait à lui-même et qui devient expérience commune avec le public.
Cette promesse et cette communauté d’expérience à l’oeuvre dans toute pratique authentique de la scène prend un sens particulier quand l’on sait que Pascal DELEUZE souffre depuis l’adolescence de schizophrénie : pour lui la question de l’altérité n’est pas qu’une simple thématique mais la matière même de sa vie. C’est avec cette matière qu’il fabrique ses flux sonores. Et sa présence scénique, souvent émouvante, explore toujours pour de vrai la dimension du dialogue avec l’autre, qui prend ici l’aspect d’une machine soufflante, MACROSILLONS.

Lire le dossier de diffusion du projet
http://www.varias.info/macro/wp-content/histoire-vraie-du-souffle-diffusion.pdf

Site de Macrosillons
http://www.macrosillons.fr/

Myspace de Pascal Deleuze
http://www.myspace.com/ldc48

Lire l’entretien Pascal Deleuze et Dominique Balaÿ dans le cadre des Rendez-Vous Droit de Cités :
http://droitdecites.org/2010/09/25/un-rendez-vous-droit-de-cites-avec-pascal-deleuze/

La vraie de vrai histoire du souffflle originated in 2010 when Pascale DELEUZE and the sonic sculpture MACROSILLONS crossed paths.

Pascale DELEUZE has been a performer and musician for more than twenty years.  His freestyle approach to music and the stage led to him being produced in France and abroad in many varied contexts: concert halls and contemporary art galleries, but also hospitals, penitentiaries, benefit fundraisers…alone or accompanied, with internationally-recognized headline personalities (like the guitarist Jim O’Rourke, ex-Sonic Youth or the Israeli actress Ronit Elkabetz) or in more intimate venues, without any specific publicity strategies.

MACROSILLONS is a sonic sculpture.  Designed by D.Balaÿ, J.Le Guezennec and L.Rump.  MACROSILLONS is made to be presented in galleries, museums and any other place of exchange and culture where there are happenings or events at which, each time, its sound presence is reinvested ( by inventing totally new soundtracks, varying the broadcast conditions, the exhibition’s layout, the ways of collaborating, etc.).

A first dialog between Pascale DELEUZE and MACROSILLONS culminated in a performance at the Galerie Philippe Pannetier titled The Ghost in the Machine (May 2010).

Today La vraie de vrai histoire du souffflle is offering a more consequential (in terms of duration) kind of operation that is supported by both the performance and a musical improvisation skilfully comprised: seven parts of seven minutes for as many chapters of one histoire vraie du souffle.  The general tone is electro acoustic, without elitism, and the scenography tends toward minimalism without being arid.

From the tension that arises between the performer and the machine, in the words of Pascale Deleuze, “something should happen…something else…”  Like a promise that the performer makes to himself and which becomes a shared experience with the public.

That promise and the shared experience that is at work in all authentic performance art productions takes on a special meaning in light of the fact that Pascale DELEUZE was diagnosed with schizophrenia in adolescence: for him, the question of otherness is not a simple theme but the very fabric of which his life is made.  This is the fabric that he uses to make his sounds flow.  And his stage presence, often moving, is always a really true exploration of the dimension of the dialog with the other, which here dons the appearance of a blowing machine MACROSILLONS.

Posted: septembre 8th, 2010
Categories: Actus, Macrosillons, webSYNradio
Tags: , ,
Comments: No Comments.

Videos Macrosillons Ecce Homo Ludens


MACROSILLONS / ECCE HOMO LUDENS / CASANOVA FOR EVER/ I


MACROSILLONS / ECCE HOMO LUDENS / CASANOVA FOR EVER/ II

http://www.documentary-art.net/

Fluxubus : 92 morceaux, durée totale 10:41:40

A Piece for Sari Dienes 10:53 Jackson Mac Low Flux Tellus
Anagram for Strings 6:57 Yasunao Tone Flux Tellus
AntiOnion Helmet 1:33 Michael Leigh Fluxus Anthology 2006
bAllAd-olo-dAllAb 1:55 Bjorn Eriksson Fluxus Anthology 2006
Balloni Brothers Balloon Work 9:38 Al Hansen Fluxus Anthology 30th Anniversary 1962-1…
Bottom Of The Stairs 2:52 Roger Stevens Fluxus Anthology 2006
BuffFluxus on Radio Radio 44:59 BuffFluxus Radio Radio w/ Martin Spinelli / NY, 2003
Car Bibbe (1958/1959) 5:57 Al Hansen Fluxus Anthology 30th Anniversary 1962-1…
Carrot Chew Performance 3:26 Philip Corner Flux Tellus
Cellar Song for Five Voices 13:23 Emmett Williams Flux Tellus
Danger Music Number Seventeen 0:25 Dick Higgins Flux Tellus
Entrance… (excerpt) 1:45 George Brecht + James T… Flux Tellus
Exit (excerpt) 1:43 George Brecht + James T… Flux Tellus
Fads-Fancies-Fakes 4:39 Mario Volpe Fluxus Anthology 2006
Fiercely Destined Carbons 1:27 Rod Stasick Fluxus Anthology 2006
Flux Box Music 2:36 Joe Jones Flux Tellus
Fluxus Anthology 2005 2:33 Gabriel Swossil Fluxus Anthology 2006
For Christian Wolff 1:10 Josh Ronsen Fluxus Anthology 2006
Glue 1:47 John Bennett Fluxus Anthology 2006
Heat Transfer Event 3:16 Ken Friedman Fluxus Anthology 2006
In Memoriam (1961) 8:20 Dick Higgins Fluxus Anthology 30th Anniversary 1962-1…
Joseph Beuys Stuka Bomber Piece (1989) 10:28 Al Hansen Fluxus Anthology 30th Anniversary 1962-1…
Kakapo Blues 1:20 mIEKAL aND Fluxus Anthology 2006
Kitchen-II 4:45 Alan Bowman Fluxus Anthology 2006
Kitchen I 5:22 Alan Bowman Fluxus Anthology 2006
Kitchen III 3:50 Alan Bowman Fluxus Anthology 2006
Laff Trance 0:53 Robert Watts and Larry M… Flux Tellus
Liebe-Und-Kleine-Haustiere 7:14 Tibor Macek Rinus Van A… Fluxus Anthology 2006
Lullaby for George Maciunas 2:57 Larry Miller Flux Tellus
Mad Dog 0:20 Madawg Fluxus Anthology 2006
Melon Medley (1965) 3:10 Ken Friedman Fluxus Anthology 30th Anniversary 1962-1…
Micro 1 2:39 Takehisa Kosugi Flux Tellus
Nivea Cream Piece -for Emmet 2:39 Alison Knowles Flux Tellus
No. 13 from Sanitas-200 Theatr 0:06 Tomas Schmit Flux Tellus
Omnia Gallia (1980) 4:50 Dick Higgins Fluxus Anthology 30th Anniversary 1962-1…
Pastoral Symphony (1960) 4:00 Richard Maxfield Fluxus Anthology 30th Anniversary 1962-1…
Peace Now 0:59 Carol Starr Fluxus Anthology 2006
plays the stgo flux ex 5:20 TNTRN Fluxus Anthology 2006
Sentimental Education 3:50 Sol Nte Fluxus Anthology 2006
Solo for Lips and Tongue 1:35 George Maciunas Flux Tellus
Summertime 0:58 mIEKAL aND Fluxus Anthology 2006
Sweatheart 0:07 Brad Brace Fluxus Anthology 2006

Posted: juillet 13th, 2010
Categories: Actus, Macrosillons
Tags: , ,
Comments: No Comments.

Pascal Deleuze + Macrosillons : The Ghost in the Machine

« La proposition sonore du souffleur est « un possible » sur le bord de la « Pégoulade » Nimoise:
- Possible, en regard les tableaux numériques de Roger Vilder exposés sur les murs du From Point to Point.
- Possible, le contrepoint de l’objet acoustique d’où fusent les sonorités fluxus de Macrosillons.
- Possible, avec le Laney branché sur le souffle du cornet à piston.
L’espérance de l’artiste est dans ce tripode mécanique appuyé, donné, au public. En somme, un événement qui pourra fabriquer l’énergie coupable de la métaphysique partie carrée que nous propose à l’entour de ses Arènes, la Féria. »
Philippe Pannetier, from point to point

Repérages Macrosillons Sérignan

Repérages Macrosillons / Ecce Homo Ludens / MRAC Sérignan

+ présentation de Philippe Pannetier

 » Du 20 juin au 24 octobre 2010 – ECCE HOMO LUDENS – contraction de « ECCE HOMO » écrit dans l’évangile de Jean, comme parole du politique, ici, Ponce Pilate désignant Jésus au peuple et de « L’HOMO LUDENS » du titre de l’ouvrage de Johan Huizinga . Traduite par les curator Hélène Audiffren et Cyril Jarton comme « Voilà l’homme qui joue », c’est-à-dire CASANOVA, ici à Sérignan, forever.

9web Repérages Macrosillons Sérignan
2web Repérages Macrosillons Sérignan
MRAC+ +plan+R%2B1900 Repérages Macrosillons Sérignan
1web Repérages Macrosillons Sérignan

présentation de Macrosillons
du 19 juin au 2 juillet
dans le cadre de l’exposition ecce homo ludens
au MRAC de Sérignan

Avec les oeuvres de Michel Aubry, Thomas Bernardet, Ben, Michel Giroud (la bibliothèque de), Alighiero Boetti, George Brecht, Marcel Broodthaers, Chris Burden, Alex Chan, Marie Denis, Erik Dietman, Peter Downsbrough, Marcel Duchamp, Florian Faelbel, Sylvie Fanchon, Robert Filliou, Raymond Hains, Joël Hubaut, Liu Jianhua, Matthieu Laurette, Frédéric Lecomte, Pascal Le Coq, Macrosillons (Dominique Balaÿ, Jérome le Guezennec et Laurent Rump), Man Ray, Christophe Masseron, Philippe Mayaux, Thierry Mouillé, Vik Muniz, Gabriel Orozco, Bruno Peinado, Alexandre Perigot, Présence Panchounette, Clotilde Potron, Philippe Ramette, Yves Reynier, Jean-Claude Ruggirello, Takako Saïto, Stéphane Sautour, Alain Sechas, Axel Straschnoy, Taroop & Glabel, Pierre Tilman, Roland Topor, Narcisse Tordoir, Cédric Torne, Alex Straschnoy, Uri Tzaig, Patrick Van Caeckenbergh, Sarah Venturi, Andy Warhol, Robert Watts, John Wood and Paul Harrison…

L’exposition Au Musée de Sérignan se développera autour des six facettes du dé lancé par le joueur : le masque sous lequel il prend tous les rôles et échappe aux contrôles politique et social ; le hasard qu’il provoque à travers les dés : la loterie qui mêle anges et démons pour l’octroi d’un produit ; le défi par lequel il cherche à tout prix à gagner la partie, fusse pour un trophée ridicule ; le vertige, sa manière de ressentir les événements ; l’humour ; le sentiment vif de la fugacité des choses. Elle évoque en même temps « l’humain-joueur  » dans un sens plus large, qui prolonge et développe jusqu’à nous cet esprit ludique pour nous proposer un ré-emploi d’œuvres de ce qui ont marqués, de leur activité ludique, le matériel d’une histoire contemporaine tout en étant parasité par la création d’un moment qui interroge « l’ancêtre »* afin d’en extraire des signes qui débordent le cadre sociale et culturel de sa re-présentation.

*Malgré la morale bourgeoise qui condamne le jeu pendant le XIXe siècle, certaines exceptions font rupture, comme le gai savoir de Nietzsche dont l’autobiographie s’intitule Ecce Homo ;  sur un autre plan, celui de la dérision, on trouve l’humour décapant d’Alphonse Allais et des Incohérents, qui se radicalise pendant la Première Guerre mondiale avec Dada, puis tout au long du XXe siècle, à travers le Surréalisme, l’Internationale Situationniste et Fluxus.

Petit supplément > L’illusio chez Pierre Bourdieu. Les (més)usages d’une notion et son application au cas des universitaires de Paul Costey », Tracés.  Revue de Sciences humaines, n° 8, L’illusion, avril 2005. « 

Posted: mai 20th, 2010
Categories: Actus, Macrosillons, webSYNradio
Tags:
Comments: No Comments.

Musique improvisée Galerie Pannetier : Pascal Deleuze + Macrosillons

Freria de Nimes cornes hautes from point to point Musique improvisée Galerie Pannetier : Pascal Deleuze + Macrosillons

Pour ouvrir le bal “Féria 2010″ Pascal Deleuze jouera du son de son cornet, le 20 mai à 20 heures à la galerie Pannetier, 2+2 place de la Calade à Nîmes.

CONCERT OPEN AVEC MACROSILLONS & EXPOSITION ROGER VILDER JUSQU’AU 25 MAI.

CARTELS des ARÊNES > CORRIDAS NIMES

THANKS PHOTO > YO RUIZ-PICASSO

©STUDIO POINT TO POINT XXI°

Posted: mai 19th, 2010
Categories: Actus, Macrosillons
Tags:
Comments: No Comments.

Projet Macrosillons / Galerie Pannetier (Nîmes)

du 28/04 au 16/05, présentation à la galerie Pannetier (Nîmes) de MACROSILLONS, une sculpture sonore qui développe et prolonge le principe et les programmes de webSYNradio (Conception : Circumnavigation – Dominique Balaÿ & Jerome Le Guezennec / Conception sonore : Laurent Rump)

Toutes les infos sur :

http://www.blogg.org/blog-56679-billet-macrossillon__4_espace_from_point_to_point_%C3%80_nimes_le_mercredi_28_avril_2010-1182523.html

p1090132 Projet Macrosillons / Galerie Pannetier (Nîmes)

p1090170 Projet Macrosillons / Galerie Pannetier (Nîmes)

vitrine Projet Macrosillons / Galerie Pannetier (Nîmes)

Posted: avril 29th, 2010
Categories: Actus, Macrosillons, webSYNradio
Tags: , ,
Comments: No Comments.

Macrosillons à la galerie Pannetier / Point to Point

grise1 Macrosillons à la galerie Pannetier / Point to Point

Le 28 avril, MACROSILLONS : www.macrosillons.fr

Une sculpture sonore créée par CircumNavigation
Jérôme Le Guezennec & Dominique Balaÿ
Ingénierie sonore Laurent Rump
Programme : webSYNradio

++ Macrossillons 4

++ galerie Point to Point

FROM POINT TO POINT SPACE
PLACE DE LA CALADE 30000 F NIMES
28 avril
Vernissage du festival DELCO
Place du théâtre de Nîmes
Exposition de Roger Vilder et concert Marc Siffert / JF Oliver & Macrosillons.

Communiqué Droit de Cités 2010

Droit de Cités

Fondé en octobre 2009, par Yves Charles Zarka

Progression, médiation, complémentarité, évolution, citoyenneté

La revue Droit de Cités vise à soutenir la progression de projets artistiques, scientifiques et journalistiques.
Dans cette perspective, la revue se définit comme relais, médiatisant des pratiques. Elle leur fournit une plate-forme éditoriale souple et adaptée à leur démarche.
Certaines de ces pratiques se poursuivent au-delà de Droit de Cités, par exemple, par des expositions, des rendez-vous, des séminaires. Pour cette raison, la revue peut être qualifiée de plate-forme complémentaire.
Droit de Cités se construit sur la base de contributions. En ce sens, elle ne se définit pas par un thème, mais par sa structure évolutive, autant par la composition de ses participants que par son contenu.
Droit de Cités s’adresse au citoyen, lui proposant des contenus caractérisés par une haute valeur esthétique, scientifique et cognitive.

Dans cette perspective, Droit de Cités, c’est…

…des Ateliers

Chateaubriand et moi Sylphide réalisée
par Antonin-Tri Hoang et Elena Andreyev
La poésie qui vient par Philippe Beck
Radio Thésards par David Christoffel
T256 par Laurent Chambert
webSYNradio par Dominique Balaÿ
En projets, par Norbert Godon
Le triangle de Rousseau par Dominique Pagani
Latifa Lâabissi
Les Gardiens par Samuel Zarka
Medicamenta par Marta Orlando
Travaux en cours, essais par Philippe Beck
18 lettres à ma fille par Arnauld Friedmann
Bois croisés par Didier Blondeau.
La tentazione di abitare par Marta Orlando

…des Chroniques

Sur l’art par Dario Caterina
Chroniques saturniennes par Aymeric Monville
Critique de la faculté de goûter, Base de données pour une
esthétique du goût par Caroline Champion

…des Dossiers

Le risque esthétique dirigé par Isabelle Barbéris
Qu’est-ce que la technocratie ? dirigé par David
Christoffel
Ecologie / écologisme dirigé par Samuel Zarka
L’oreille dirigé par David Christoffel et Elena
Andreyev, octobre 2010
Religions et laïcités dirigé par Günter Krause,
décembre 2010
Qu’est-ce qu’un service public ? dirigé par Samuel Zarka,
février 2011

…des Rendez-vous

webSYNradio par Dominique Balaÿ
Critique de la faculté de goûter, Introduction à une
esthétique du goût par Caroline Champion
Mode production et rapports de production, Introduction
à la philosophie de Michel Clouscard par Samuel Zarka
Situation par Laurent Chambert

Depuis sa création en octobre 2009, Droit de Cités c’est aussi 90 contributeurs, 254 articles, 45 000 visites uniques, soit une moyenne de 5 000 visites par mois (données octobre 2009 – juillet 2010)

Direction éditoriale : Samuel Zarka Comité éditorial : Elena Andreyev, Dominique Balaÿ, Isabelle
Barbéris, Philippe Beck, Guillaume Bergon, Dario Caterina, Laurent Chambert, Caroline Champion, David
Christoffel, François Frimat, Norbert Godon, Antonin-Tri Hoang, Günter Krause, Aymeric Monville, Marta
Orlando, Dominique Pagani, Annabela Tournon

DroitDeCites.org
Revue de création en ligne

–> Charger le PDF

© Copyright, Droit de Cités et les auteurs. Contact : Samuel Zarka, directeur de publication
Tél : +33 (0)6 23 26 73 18, Mél : droitdecites@droitdecites.org, Adresse postale : 40 rue de Provence 75009 Paris.

Posted: février 13th, 2010
Categories: Actus, Macrosillons, webSYNradio
Tags: ,
Comments: No Comments.
female viagra for sale buy cialis online